20 Questions to Children Tout comprendre

Derrière ce nom difficilement prononçable pour les francophones, se cache une démarche humaniste et ambitieuse.

Tout est parti d’un constat simple.

Nous vivons dans un monde aux enjeux largement globalisés. La gestion du dérèglement climatique en est certainement le meilleur exemple. 

Les réponses communes que nous devons apporter se heurtent souvent au manque de compréhension entre les peuples et une méconnaissance de nos cultures respectives.

Comment avancer ensemble vers des solutions globales si nous ne sommes pas capables de nous comprendre ?

Il paraît essentiel de rapprocher les nouvelles générations et leur transmettre
dès le plus jeune âge un sentiment d’empathie humaine.

Vient alors la rencontre entre 2 acteurs aux compétences complémentaires.

20 Questions to the World, une association atypique qui œuvre depuis 2016 pour rapprocher les citoyens du monde

Lea.fr, le plus grand réseau d’enseignants du primaire et catalyseur de nouveaux projets pédagogiques. 

L’idée est alors de s’appuyer sur les compétences de chacun pour créer un projet pédagogique et vidéo qui permettrait de renforcer le dialogue culturel entre les citoyens de demain. 

20 Questions to Children est né.

Depuis 2018, nous proposons une expérience pédagogique destinée aux 8-12 ans, qui revisite l’échange scolaire traditionnel et permet aux enfants de découvrir le monde à travers le regard d’enfants du même âge. 

Chaque année, des écoliers d’une centaine de classes françaises (de toutes les régions) travaillent à l’élaboration de 20 questions qui sont ensuite posées, sous la forme d’interviews vidéos individuelles, à des écoliers de différents pays. 

Le projet se compose de 3 étapes clés :

L’écriture et la sélection des questions :

Nous recevons chaque année près de 500 nouvelles questions parmi lesquelles nous en sélectionnons seulement 20.

Le voyage de l’ambassadeur :

Nous partons réaliser une centaine d’interviews d’écoliers de différents pays et notre voyage est suivi par l’ensemble des classes participantes à travers un journal de bord interactif.

La découverte des réponses :

Nous produisons de courtes vidéos, mêlant les très nombreux témoignages récoltés et présentant un panel d’opinions sur les questions posées. Ces contenus sont diffusés dans les classes participantes pour ouvrir des débats en classe et pour permettre aux enfants d’en tirer des clés de compréhension des diversités culturelles.

Chaque étape du projet est accompagnée de supports pédagogiques réalisés par l’équipe de Lea.fr et destinés aux enseignants pour les aider à exploiter au mieux les liens entre le projet et le programme scolaire général (Grammaire/Orthographe, Éducation Morale et Civique, Géographie…).

Depuis 2018, l’impact est le suivant :

+8000
écoliers impliqués dans le projet
+450
interviews d’écoliers réalisées
+1500
questions collectées
14
pays visités par nos ambassadeurs

Près de 350 enseignants français ont pu bénéficier des ressources pédagogiques proposées par Lea.fr dans le cadre de ce projet culturel.

En septembre 2020, nous avons eu la chance de diffuser une vidéo en ouverture du salon ProDurable au Palais des congrès de Paris, devant un parterre de 700 personnes, dont Antoine Frérot (PDG de Véolia).

Le salon réunit chaque année les professionnels de la RSE en France. Nous avions pour l’occasion assemblé un ensemble de témoignages d’écoliers européens “interpellant” les adultes sur des sujets de société : l’Europe, l’égalité homme/femme, l’urgence environnementale. Le résultat a été très apprécié.

Vidéo d’ouverture du salon Produrable – 20 Questions to Children

Nouvelle ambition déclinée en 3 axes 

Nous arrivons à un 1er tournant de l’activité de 20 Questions to Children.

Après 3 années où nous avons pu mesurer l’impact du concept original, notamment auprès des écoliers français, nous souhaitons désormais le décupler !

Nous nous fixons 3 nouveaux objectifs :

Impliquer un public beaucoup plus large d’enfants à travers le monde, peu importe la langue et l’origine sociale (en gardant cependant la même cible d’âge)

Créer une interaction plus directe entre les écoliers de différents pays

Mettre en avant la richesse des contenus accumulés et ceux que nous récolterons.

Nos 3 nouveaux objectifs pour découvrir le monde à travers le regard des enfants