• 20 Questions to Children

#7 Le Royaume-Uni 🇬🇧 (2ème partie)

Mis à jour : févr. 16



Chers Euro-trotters,


Une semaine s’est écoulée depuis mon dernier message. Il est donc temps de faire un nouveau point sur notre avancée ! Cette 2ème semaine de voyage marque la suite et fin de notre passage au Royaume-Uni.


Tout d'abord, merci aux élèves de CE2 de Noirmoutier, aux CM1 de l'école Pantigny d'Hénin-Beaumont, aux CE2/CM1 de Pouilly Le Monial, aux CE2 de Frethun, ainsi qu'aux élèves de CM2 d'Arradon pour leurs messages sur le précédent article ! J'ai répondu à l'ensemble de vos remarques en commentaire.


Les élèves de la ville de Frethun, située à la sortie du tunnel sous la manche, me demandaient si nous pouvions passer leur rendre visite en revenant d’Angleterre… Malheureusement nous n’allons pas retourner en France avant le mois d'avril ! Nous vous aurions rendu visite avec grand plaisir.


Je vous écris ce message à bord d’un ferry traversant la Mer du Nord en direction des Pays-Bas. Rassurez-vous, l’EuroChildrenCar est toujours avec nous ! Nous avons embarqué à Harwich tôt dans la matinée du samedi et nous devons accoster sur les côtes hollandaises en fin de journée. Le temps de vous raconter la riche semaine que nous avons vécue !


J’avais terminé mon précédent article à Saint Andrews, en Ecosse, après notre rencontre avec une classe de l’école de Saint Leonard.


Nous avons repris la route le lendemain à bord de l’EuroChildrenCar pour rejoindre la plus grande ville du pays : Glasgow. Pour vous donner une petite idée, Glasgow est légèrement plus grande que la ville de Lyon en France. Vos recherches en classe vous ont certainement apprises que malgré sa grande taille, Glasgow n'est pas la capitale de l'Ecosse... Je n'en dis pas plus.


C’est ici que nous avons eu la chance d’être hébergés par un jeune couple aux origines très lointaines de l’Ecosse, Pedro et Iaia. Lui est Iranien (regardez sur une carte du monde où se trouve l’Iran !), barbier de formation et vit depuis quelques années en Ecosse. Elle est Brésilienne et a rejoint son compagnon pour quelques semaines seulement. Un mélange de cultures fascinant ! Nous avons été accueilli comme des rois. Nous disposions de notre propre chambre et nous avons eu la chance de déguster pendant 3 jours de délicieuses spécialités culinaires brésiliennes et iraniennes ! Le jour de notre arrivée, après une longue journée de travail, Pedro et Iaia nous ont amenés pour nous détendre à une soirée dans un bar de Glasgow pour découvrir et apprendre quelques danses traditionnelles écossaises.


Nous ne nous sommes évidemment pas rendu à Glasgow pour y apprendre à danser mais bien pour y rencontrer une nouvelle classe, au sein de l’école publique « Saint Denis Primary School » !

Saint Denis Primary School, Glasgow, Ecosse


Le lundi 3 février, nous étions attendus à l’école primaire Saint Denis, située à quelques minutes du centre-ville. Le bâtiment, tout en hauteur, est de taille modeste si l’on compare avec les immenses espaces de l’école de Saint Andrews. Elle ressemble probablement davantage à la taille de vos écoles respectives. L’école Saint Denis compte 260 élèves allant du CP au CM2.


Sachez qu’au Royaume-Uni, les niveaux scolaires ne sont pas nommés de la même façon qu’en France. Ainsi, les CE2 sont appelés "Year 4", les CM1 "Year 5" et les CM2 "Year 6".


Comme vous allez le constater à travers les photos ci-dessous, tous les murs sont joliment décorés par les nombreux travaux des élèves. On y trouve beaucoup de références à la religion catholique. Au Royaume-Uni, les écoles publiques sont souvent ouvertement catholique. Ce qui n’est pas possible en France puisque les écoles publiques sont laïques. Ça veut dire quoi laïque d’ailleurs ?


Nous avons rencontré les élèves de la classe de Mrs Black, eux aussi vêtus d’un uniforme aux couleurs de l’école. Ils étaient très intrigués par notre visite.


Nous avons donc interviewé 16 élèves âgés de 10 à 11 ans. Ils ont tous répondu avec enthousiasme à vos 20 questions. Pour vous donner une idée, les interviews durent en moyenne 10 minutes par élève. Nous arrivons donc tôt le matin afin de se présenter à la classe et nous finissons les interviews à la fin des classes, aux alentours de 15h. Eh oui, les enfants anglais finissent plus tôt leur journée ! Je vous imagine avec amusement en train de crier à l’injustice. Mais ils ne rentrent pas tous directement chez eux pour jouer ! La plupart restent à l’école pour faire leur devoir ou pratiquer des activités sportives ou musicales.


Voici quelques photos de notre journée à l’école Saint Denis de Glasgow.



Nous avons passé une nuit de plus à Glasgow. Le mardi matin, nous reprenions la route pour quitter l’Ecosse et retrouver l’Angleterre, direction Newcastle Upon Tyne ! Peut-être que certains amateurs de football (comme moi!) connaissent cette ville de nom.

Avec ses 268 000 habitants, Newcastle est la plus grande ville du Nord-Est de l’Angleterre. Elle borde les rives du fleuve appelé le « Tyne » qui se jette dans la mer du Nord.


Nous avons cette fois décidé de séjourner dans un « Hostel » pour les 2 nuits que nous devions passer à Newcastle. Un « Hostel », c’est un peu comme un hôtel tel que vous le connaissez, sauf que vous pouvez y partager votre chambre avec d’autres voyageurs. Par exemple, au lieu de réserver une chambre classique rien que pour vous avec une salle de bain, vous pouvez réserver un lit dans un dortoir et partager la même salle de bain que tout le monde. C’est très pratique lorsque l’on voyage beaucoup car cela coûte moins cher ! Ce coup-ci, avec Audrey, nous avons opté pour une chambre privée mais avec la salle de bain partagée avec les autres.

Saint Oswald Primary School, Gateshead, Angleterre


Le jeudi 6 février, nous avions rendez-vous avec une classe de l’école primaire « Saint Oswald ». Tout comme l’école Saint Denis, l’école Saint Oswald est une école publique avec un enseignement catholique. Elle se situe en banlieue de Newcastle, à Gateshead pour être exact.



Là non plus, ça ne vous aura pas échappé, les élèves portent… un uniforme !

Parmi ceux des 4 écoles que nous avons rencontré, lequel préférez-vous ?


Nous avons passé un très bon moment avec les 11 écoliers que nous avons interviewés. Il arrive parfois que les enfants interrogés deviennent très timides lorsque la caméra les enregistre (et c’est tout à fait normal !). À Saint Oswald, la grande majorité des élèves était très à l’aise pour exprimer son point de vue. Nous avons enregistré de belles réponses. J’ai hâte de pouvoir vous en montrer des extraits.


Leur enseignante, Mrs Horkan, nous a demandé après les interviews si les enfants n’avaient pas pris les questions à la rigolade. Elle a été très agréablement surprise de savoir qu’ils avaient tous répondu de façon sérieuse ! La preuve que vos questions intéressent vos homologues européens !



Nous avons quitté l’école en milieu d’après-midi. Ce qui nous a laissé quelques heures pour se promener dans la ville de Newcastle avant la tombée du jour (le soleil se couche à 16h30 à cette époque de l’année).


La journée du vendredi 7 février fut une longue journée de route. Nous devions rejoindre la ville d’Harwich, au Sud de l’Angleterre, pour prendre le ferry le samedi matin. Mission accomplie puisque je vous écris ce message depuis l’immense bateau nous transportant vers le continent.


Direction l’Allemagne et la ville de Brême. Lundi 10 février, nous rencontrons la 1ère classe allemande du projet !


Je sais que certains d’entre vous ont déjà débuté leurs vacances scolaires.


Pour les autres, je vous souhaite une belle semaine. N’hésitez pas à écrire vos questions et réactions ! Je vous répondrai lors du prochain article.


À très vite,


Antoine

Votre très fier ambassadeur

Suivez l'expérience

  • Facebook
  • Instagram
  • Vimeo - Black Circle
  • RSS - Black Circle

© 2019 - 20 Questions to Children I Contact