• 20 Questions to Children

#8 L'Allemagne đŸ‡©đŸ‡Ș

Mis à jour : févr. 19



Chers Euro-trotters,


Je suis heureux de vous retrouver pour notre rendez-vous hebdomadaire !


Notre semaine en Allemagne vient tout juste de se terminer et j’ai une nouvelle fois beaucoup de choses à vous raconter.


Merci pour vos messages auxquels j’ai pris le soin de rĂ©pondre en commentaire du prĂ©cĂ©dent article ! Vous ne devez plus ĂȘtre trĂšs nombreux Ă  ne pas ĂȘtre en vacances... RĂ©jouissez-vous, vous allez pouvoir lire cet article en avant-premiĂšre !


J’avais terminĂ© mon prĂ©cĂ©dent article Ă  bord d’un ferry pour rejoindre les Pays-Bas et la petite ville de Hoek van Holland. Avant de reprendre la route, nous avons passĂ© une nuit Ă  Dordrecht, la plus vieille ville des Pays-Bas ! Messin, un tunisien d’origine, ayant dĂ©sormais la nationalitĂ© hollandaise, nous a trĂšs gentiment accueillis chez lui. Ayant pris contact tardivement, Messin avait une soirĂ©e organisĂ©e. Il nous a donc laissĂ© son appartement quelques heures. J’ai souvent Ă©tĂ© Ă©merveillĂ©, lors de mes voyages, par la confiance que nous accorde les personnes qui nous hĂ©bergent. Nous ne connaissions pas du tout Messin, mais il n’a pas hĂ©sitĂ© Ă  nous confier les clĂ©s de chez lui. Il y a comme une forme de solidaritĂ© envers les voyageurs du monde. Vous le dĂ©couvrirez bien assez vite, vous qui ĂȘtes amenĂ©s Ă  voyager facilement !


Le lendemain, l’EuroChildrenCar reprenait la route en direction de BrĂȘme en Allemagne. Le trajet a Ă©tĂ© trĂšs mouvementĂ© ! Vous avez certainement entendu parlĂ©, ou mĂȘme Ă©tĂ© tĂ©moin, de la tempĂȘte Ciara. AprĂšs la France, elle a Ă©galement causĂ© des dĂ©gĂąts importants dans les pays du Nord. Durant les 4h de route qui nous sĂ©paraient de BrĂȘme, nous avons fait face Ă  de fortes rafales de vents. Ne vous inquiĂ©tez pas, l’EuroChildrenCar a tenu bon ! Nous sommes arrivĂ©s sans encombre Ă  BrĂȘme le dimanche 9 fĂ©vrier au soir.


Avez-vous repĂ©rĂ© BrĂȘme sur une carte de l’Allemagne ? C’est une jolie ville situĂ©e sur les bords du fleuve appelĂ© « Weiser ». Autrefois, BrĂȘme Ă©tait trĂšs connue pour son activitĂ© maritime. Elle compte environ 550 000 habitants ce qui en fait la 11Ăšme plus grande ville d’Allemagne. La ville est trĂšs agrĂ©able notamment parce qu’il y a peu de voitures. Les habitants se dĂ©placent principalement en vĂ©lo !


Le lundi 10 fĂ©vrier, nous devions interviewer notre 1Ăšre classe allemande. Mais figurez-vous que la tempĂȘte en avait dĂ©cidĂ© autrement. Toutes les Ă©coles de la ville ont Ă©tĂ© fermĂ©es car, Ă  BrĂȘme, la plupart des enfants se rendent Ă  l’école seul, que ce soit Ă  vĂ©lo, en skateboard ou Ă  pied.


Heureusement, mardi, le calme Ă©tait revenu et nous avons pu rencontrer des Ă©lĂšves de l’école Waldorfschule.


Waldorfschule, BrĂȘme, Allemagne


Waldorfschule ("schule" signifie "Ă©cole") est une Ă©cole privĂ©e du centre-ville de BrĂȘme construite peu de temps aprĂšs la Seconde Guerre Mondiale. C'est une Ă©cole un peu particuliĂšre puisque tous les niveaux scolaires y sont reprĂ©sentĂ©s, de la primaire Ă  la terminale, avec une classe par niveau. Le bĂątiment est trĂšs original de part son architecture, ce qui lui vaut d’ĂȘtre classĂ© au patrimoine national. Cela signifie qu’il est considĂ©rĂ© comme unique. Dans cette Ă©cole, aucune salle de classe n’a la forme d’un rectangle ! Toutes les salles sont arrondies. Nous avons pu prendre quelques photos que voilĂ  ci-dessous.



Exceptionnellement, ce n’est pas Ă  l’école que nous avons interviewĂ© les Ă©lĂšves. Nous sommes arrivĂ©s durant les Ă©preuves du bac. De ce fait, les Ă©lĂšves de 6Ăšme que nous devions interviewer Ă©taient rĂ©unis dans un musĂ©e de la ville pour la journĂ©e : le Â«Â Ăœbersee-Museum ». C’est un trĂšs beau musĂ©e d’histoire naturelle. On y trouve plusieurs expositions sur diffĂ©rentes civilisations telle que celle des amĂ©rindiens. Le cadre des interviews Ă©tait donc trĂšs original.


Je suis persuadĂ© que vous vous demandez comment nous avons fait pour poser vos questions et comprendre les rĂ©ponses des enfants allemands alors que nous ne parlons pas leur langue ! Nous avons eu la chance d’ĂȘtre accompagnĂ© par Phanie, une française vivant Ă  BrĂȘme et dont les enfants sont scolarisĂ©s dans cette Ă©cole allemande.


Faites défiler les photos ci-dessous pour avoir un petit aperçu de notre journée (cliquez sur la flÚche noir située sur la photo pour passer à la suivante) !



Nous sommes restĂ©s 3 jours Ă  BrĂȘme avant de reprendre la route pour rejoindre la trĂšs grande ville d'Hambourg, Ă  seulement 1h30 au nord de BrĂȘme (125 km). Hambourg est la 2Ăšme plus grande ville du pays derriĂšre la capitale... Berlin ! Nous n'avons malheureusement pas eu le temps de la visiter. Vos recherches vous permettront certainement d'en savoir plus sur cette ville importante.

Gymnasium Othmarschen, Hambourg, Allemagne


Jeudi 14 février, nous nous sommes rendus avec Audrey à l'Ouest d'Hambourg, à l'école publique Gymnasium Othmarschen. Je vous mets au défi de bien prononcer son nom...


En Allemagne, le collĂšge et le lycĂ©e sont regroupĂ©s dans un mĂȘme Ă©tablissement : le Gymnasium. Il faut savoir que l'Ă©cole primaire allemande, appelĂ©e Grundschule, commence au niveau CP et se termine au niveau CM1. Si vous ĂȘtes actuellement en CM2, en Allemagne, vous seriez dĂ©jĂ  au collĂšge !


Cette journĂ©e Ă©tait Ă©galement le jour de l'anniversaire de JoĂ«l. Pour chaque anniversaire, cette classe a un rituel un peu particulier : l'enfant fĂȘtĂ© se place sur une chaise devant les autres. Il choisi ensuite 4 autres Ă©lĂšves qui vont ensuite le soulever autant de fois que son Ăąge. Regardez plutĂŽt (le son est malheureusement coupĂ©)!



Avant de commencer les interviews, nous avons pu prendre une photo de la classe devant l'EuroChildrenCar ! Puis nous avons débuté une longue série d'interviews. Nous avons posé vos questions à 20 élÚves du niveau "Year 6", l'équivalent de la 6Úme en France. L'école nous avait réservé le cadre de la bibliothÚque scolaire pour installer notre caméra.


Cette fois, c'est Marie-Charlotte, une étudiante française travaillant en tant qu'enseignante assistante pour le français, qui nous a permis de comprendre les réponses des écoliers.


Voici quelques photos de notre journée d'interviews à l'école (faites défiler les photos en cliquant sur la flÚche noir) :


Tout comme au Royaume-uni, les élÚves allemands ont été trÚs heureux de répondre à vos questions. Un élÚve nous a confié que certains de ses amis avaient eu un peu peur avant de commencer puis qu'ils avaient finalement adoré !


Selon les questions, nous percevons déjà de réelles différences dans les réponses des écoliers allemands. Il va falloir que vous soyez un peu patients avant de les découvrir... Une chose que je peux vous dire, c'est que leurs réponses étaient beaucoup plus longues. Ils avaient beaucoup de choses à dire pour chaque question ! Nous avons également été surpris par leur niveau de connaissance en politique. Ils sont pour la plupart trÚs au courant du rÎle et de l'importance que cela peut avoir.


Pour vous faire patienter, nous avons demandé à Carla, une élÚve de la classe rencontrée à Hambourg, de nous chanter un extrait d'une musique allemande qu'elle aime bien. La voici!



C'est ainsi que s'est achevée notre semaine allemande.


Vendredi, nous avons pris la direction de la SuĂšde oĂč nous allons passer l'ensemble de la prochaine semaine.


Il est temps pour moi de vous laisser.


J'attends à nouveau vos messages et réactions avec impatience avant le prochain article, lundi prochain !


Belle semaine Ă  tous les Euro-trotters (et bonnes vacances Ă  ceux qui partiront en fin de semaine),



Antoine

Votre trĂšs fier ambassadeur

4 commentaires

Suivez l'expérience

  • Facebook
  • Instagram
  • Vimeo - Black Circle
  • RSS - Black Circle

© 2019 - 20 Questions to Children I Contact